Publié par : kantreadenn | 20 octobre 2012

Un mariage difficile

Veuve d’Antoine Desjardins, Catherine Dupray épouse le mercredi 26 juillet 1684 Henri Joreaux. Ils se sont fiancés le 21 avril précédent, leurs parents et amis sont consentants à cette union, et pourtant…il leur a fallu passer un véritable parcours du combattant et obtenir l’autorisation papale pour réussir à se marier.

Pas moins de 6 personnes auront comparu devant la « commission d’enquête » pour déterminer le degré de consanguinité qui les liait et décider si l’on pouvait les autoriser à se marier. Ou non.

Catherine avait pour grand-mère Christine Lefebvre, fille de Suzanne Capsainte, sœur de Michelle Capsainte, épouse d’un certain Pierre Joreaux, lui-même arrière grand-père de Henry!

Joreaux Henry Dupray Catherine
Joreaux Pierre Couvreur Barbe Dupray François Lefebvre Christine
Joreaux Jean Bonnet Florence Dupray Florent Rinart ???
Joreaux Pierre Michelle Capsainte Dupray Jean Capsainte Susanne

<p>Tableau généalogique établi sur les relevés BMS de la commune de Saint Sauveur (Oise) dans le cadre d’une contestation de parenté pour un mariage, année 1684, dimanche 2 juillet.

…soit survenu un empêchement de parenté au 4ème degré de consanguinité qui les auroit empêché de passer outre à leur futur mariage, lequel les auroit obligé de présenter leur demande à Monseigneur de Soissons ou Monsieur son Officier et grand vicaire , qui nous auroit commis pour en informer plus amplement date du 26 juin dernier. L’évêque les dispense dudit empêchement en raison du pouvoir qui lui est accordé par Notre saint Père le Pape et renvoie les parties par un pouvoir en bonne forme pour passer outre à la solennisation de leur futur mariage en date du 16 du présent mois de juillet signé à la minute Charles, évêque de Soissons, et plus bas accompagné du sceau de Monseigneur, laquelle dispense nous est demeurée entre les mains, en vertu de laquelle nous avons procédé à la manière accoutumée après avoir observé les lois et cérémonies de l’église et particulièrement celles qui sont prescrites par le concile de Trente. le dit Henri Joreaux sous la puissance de Pierre Joreaux et de Barbe Couvreur, le père et la mère ici présents, et assisté de Jean Joreaux son frère, d’une part, et la dite Dupray assistée de Nicolas Dupray cuisinier son oncle et d’Ambroise Desjardins chirurgien son beau-frère tous deux demeurant à Béthisy

Sont comparus:

  • André Joreaux, manouvrier, frère de Pierre Joreaux -père de Henry.
  • Marie Esmery, 75 ans, épouse de André Joreaux
  • Antoine Corbet, 61 ans, maitre charron
  • Martin Boudin, 68 ans, laboureur
  • Marie Corbet, 71 ans, veuve Antoine Leconte, petite-fille de Michelle Capsainte, et aussi petite nièce de Suzanne Capsainte
  • Louise Corbet, 60 ans, épouse de Hubert de Marcy

et inséré dans le dossier :
une déclaration des biens des défunts Nicolas Capsainte et Nicole Tomers (??) lesquels étant père et mère de :

  • Michelle, Suzanne, Louise, Pierrette, Andrée, Jeanne
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :